informatiste: Professionnel de l'information

Bibliothèques Universitaires

Aperçu historique :   
    L’université sous sa forme actuelle se constitue progressivement au XIXe siècle comme lieu d’élaboration de la science.    
    Ces bibliothèques ont subi le destin des établissements auxquels elles étaient rattachées.
    Au fil des années, les collections des BU se sont enrichies : des manuscrits, et puis des ouvrages imprimés.
         Avec le développement des études supérieures (XIXe et XXe siècle), une nouvelle édition proprement universitaire voit le jour. Ainsi les BU se sont dotées d’une documentation spécifique.
    Aujourd’hui, avec les évolutions technologiques et la naissance de nouveaux supports d’information, la documentation électronique prend un poids croissant dans l’activité des BU.

Définition :
L’Unesco définit les BU comme suit :
    « Bibliothèques qui sont en premier lieu, au service des universités et autres établissement d’enseignement supérieur, qu’elles soient administrées par l’une de ces institutions ou par des facultés, départements ou autres organes. Les bibliothèques de cette catégorie sont essentiellement destinées aux professeurs et aux étudiants des établissements d’enseignement supérieur, bien qu’elles puissent être également accessibles au grand public. »
Missions :
    Soutenir la formation et la recherche ;
    Participer à l’éducation et à l’information de la communauté universitaire ;
En d’autres termes, il s’agit de :
    Assurer des services d’informations bibliographiques adaptés à la structure de l’université;
    Répondre aux exigences de la recherche et de l’enseignement et aux besoins de culture générale de la communauté universitaire.
    Pour assurer les services d’information bibliographique, la BU doit sélectionner et organiser rationnellement son fonds et offrir les meilleurs conditions pour le consulter.
Fonctions :   
Ceci constitue, en fait, les objectifs principaux d’une bibliothèque universitaire qu’on peut regrouper sous forme de trois grandes fonctions :

Fonction éducative 
Stimuler les étudiants et faciliter leurs études par des documents, par des visites d’orientation à la BU;
    Initier les étudiants à l’emploi des instruments de recherches documentaires essentiels (catalogues, fichiers, index, base de données,…) ;
    assistance et formation des usagers aux usages documentaires.
Fonction de recherche
    Informer les chercheurs des ressources spécialisées dans chaque domaine en utilisant les techniques professionnelles ;
    Evaluer et sélectionner le matériel spécialisé nécessaire ;
    Evaluer les ressources appropriées aux programmes de recherche de l’université.
Fonction d’information
    Informer les utilisateurs de toutes les activités de l’université ou de l’établissement universitaire (date d’examen, expositions, conférences, séminaires,…) ;
    Informer les utilisateurs de toutes les activités culturelles, sociales et autres pouvant intéresser la communauté universitaire ;
    Mener des activités culturelles (expositions, jeux de conte, photographie)
    Les BU sont appelées à jouer un rôle central dans leur institutions respectives en collectant, structurant et diffusant une information pouvant répondre aux besoins de la formation et permettre la recherche scientifique et technique aussi bien aux étudiants, enseignants, chercheurs qu’ aux décideurs.
L’apport des TIC
    Pour être efficaces, les BU doivent :
    disposer de ressources nécessaires à leur bon fonctionnement (crédits adéquats, collections et services offerts adaptés aux besoins des usagers, personnel qualifié et suffisant, la qualité du bâtiment, équipement en matière de nouvelles technologies);
    Fournir à leurs usagers un accès aux ressources électroniques;
    Par ailleurs, l’émergence rapide des documents électroniques doit conduire les universités à développer leur production tout en mutualisant au maximum les coûts, le signalement et les accès.
    Les nouvelles technologies permettent aux BU de constituer un véritable réseau de signalement et de fourniture à distance des documents.

Dans ce cadre, ces outils coopératifs doivent permettre :
    A chaque BU de récupérer l’information bibliographique déjà crée dans d’autres bibliothèques, notamment les BN, de façon à alléger dans des proportions considérables les tâches catalographiques ;
    A chaque usager, de localiser les documents dans un catalogue collectif facilement accessible et de passer commande de la fourniture à distance des documents sélectionnés.
Evolution des services des BU
Comment peut-on améliorer la qualité des services offerts par la BU ?
    Le renforcement de la formation des usagers (étudiants, enseignants, communauté non universitaire, etc.) à la recherche documentaire;
    Valoriser les actions de la BU, qui pourraient avoir des répercussions importantes et méritent que les pouvoirs publics leur accordent des moyens dépassant le strict intérêt pédagogique;
    Sensibilisation de la communauté universitaire et non-universitaire à l’importance du rôle de la BU;
    Instaurer une pédagogie dynamique, orientée sur le service des lecteurs, l’écoute de leurs besoins et la participation d’équipes préparées à l’analyse des questions et à l’orientation des lecteurs ; 
    Une meilleure connaissance du public réel et potentiel;
    Mener une politique d’ouverture sur l’extérieur. A ce titre, il faut renforcer le travail en réseau des universités nationales et internationales;
    coopération entre bibliothèques municipales et universitaires et ce pour élargir l’accès aux savoirs;
    Encourager la coopération des enseignants chercheurs qui, dans la majorité des cas, à l’exception peut être des disciplines scientifiques, ignorent les exigences d’une documentation moderne et se soucient peu du service rendu aux étudiants.
La situation des BU au Maroc
   Au Maroc, les BU connaissent plusieurs handicaps, qui entravent leur développement et leur utilisation :
    Absence de statut et par conséquent d’une définition des objectifs assignés à la bibliothèque;
    Les BU existantes ont plus l’allure d’un dépôt de livres que de véritable espace de documentation et de recherche;
    Forte inégalité des situations des différentes universités, et donc des prestations offertes aux étudiants;
    Insuffisance de moyens financiers et matériels  (crédits, locaux, équipements, etc.);
    Insuffisance de personnel qualifié;
    Grande dépendance des marchés étrangers de documents d’où la difficulté de localisation et d’importation des documents
    Manque de normes locales en matière de bibliothèque universitaire (La gestion du personnel, unification du catalogage, développement de la numérisation);
    Sources d’information limitées par rapport aux pays développés;
    Absence d’un réseau structuré de BU;
    Réticences socioculturelles
        (Absence d’une culture de  bibliothèque).
 
Exemple de bibliothèques universitaires
La bibliothèque de l’Université Hassan II de Casablanca
Présentation de la bibliothèque
    La bibliothèque universitaire Sekkat a été inaugurée le 1er avril 2006 par sa majesté le Roi Mohamed VI.
     Réalisée conjointement par l’université Hassan II Casablanca (Ain Chok) et la Fondation Sekkat, la bibliothèque se veut un vecteur de diffusion des connaissances et de promotion de la recherche scientifique.
    C’est une grande structure d’appui à la recherche et à la formation, ouverte à un vaste public de la ville de Casablanca et aux entreprises.
Missions de la bibliothèque
    Soutenir les programmes d’enseignement dispensés à l’ensemble des établissements de l’université ;
    Offrir l’accès le plus large possible aux ressources documentaires (imprimées, audiovisuelles et électroniques) ;
    Valoriser la recherche par la diffusion de la production scientifique de l’université en créant le répertoire des publications scientifiques et techniques ;
    Intégrer les étudiants dans le monde du travail par la création d’Les services offerts
    Accès libre au fonds documentaire, prêt à domicile ;
    Consultation du catalogue informatisé grâce à des postes de consultation disponibles à la bibliothèque ;
    Formation des utilisateurs aux méthodologies de recherche ;
    Proposition de bibliographie thématiques et liste des nouvelles acquisitions
    un espace formation-emploi, d’un espace entreprise.
Les services offerts
    Accès libre au fonds documentaire, prêt à domicile ;
    Consultation du catalogue informatisé grâce à des postes de consultation disponibles à la bibliothèque ;
    Formation des utilisateurs aux méthodologies de recherche ;
    Proposition de bibliographie thématiques et liste des nouvelles acquisitions
    Organisation de visites guidées pour découvrir les collections de la bibliothèque ;
    Espace presse offrant une section de plus de 400 titres de journaux et magazines d’information générale et d’actualité nationale, régionale et internationale, sous forme imprimée ou électronique ;
    Accès aux publications des enseignants et des chercheurs en lien avec les programmes pédagogiques de l’université ;
    Consultation de son compte lecteur (date de retour des ouvrages, réservations, etc.).
Espaces de la bibliothèque
La bibliothèque est dotée de cinq départements :
    Service techniques (acquisitions, traitement des documents, ….)
    Pôle littérature et sciences de l’Homme
    Pôle sciences et techniques
    Pôle chercheur et ressources électroniques
    Pôle Multimédia
La bibliothèque Mohamed VI de l’université Al Akhawayne
    La bibliothèque Mohamed VI de l’université Al Akhawayne, institution d’enseignement supérieur privé basé sur le modèle américain, a été inaugurée le 30/08/2004.
    Cette bibliothèque représente l’une des plus importantes bibliothèques universitaires au Maroc, en termes de taille des collections dont elle dispose et de la nature des services qu’elle offre à ses usagers.
Missions de la bibliothèque Mohamed VI
Elle a pour mission de
    « Fournir l’accès à l’information nécessaire à l’enseignement, la recherche et les activités de développement de l’université Al Akhawayne à Ifrane. Cette mission est réalisée à travers l’aide fournie aux étudiants dans leur recherche d’information ».
    La bibliothèque dispose d’un corps de professionnels de l’information, chargé de traiter l’information et d’orienter les utilisateurs dans leurs recherches documentaires.
Rôles et services de la bibliothèque
    La bibliothèque Mohamed VI abrite le plus grand nombre de publications en langue anglaise au niveau du Royaume, constitue une réalisation scientifique et culturelle grandiose avec plus de 80 000 volumes, 1750 documents audiovisuels, 430 péridiques et 26 bases de données électroniques.
    joue un rôle essentiel dans la promotion de la recherche scientifique. En effet, dédiée à accompagner l’évolution des études et recherches internationales, elle permet aux chercheurs, grâce aux moyens modernes dont elle dispose, d’exploiter les études les plus récentes dans diverses disciplines à l’échelle internationale.
        Les ressources documentaires de la bibliothèque
        Un fonds encyclopédique actualisé annuellement et représentant environ 50 000 documents, réparti de la manière suivante :
    Ouvrages        40 000
    Périodiques         8 000
    CD/DVD/Logiciels éducatifs       2 000   
        L’organisation d’ensemble de la bibliothèque reposera sur une répartition thématique du fonds documentaire autour de six grands champs de la connaissance :
    Littérature, Langue et communication ;
    Philosophie et religion ;
    Sciences et technologies
    Informatique ;
    Sciences sociales ;
    Art et vie pratique.
        Outre ces ressources documentaires, la bibliothèque met à la disposition de son public des revues électroniques et des bases de données bibliographiques importantes telles que :
    Electre (références d’ouvrages édités en France)
     Library, Information Science & Technology Abstracts
    Science Direct (base de données de périodiques en texte intégral)
     Scopus (la plus grande base de données de références bibliographiques et de citations avec   plus de 15 000 titres de revues)