informatiste: Professionnel de l'information

Bibliothèques spécialisées

      1. Aperçu historique des BSp.
      2. Définition
      3. Objectifs et missions des BSp
      4. Les caractéristiques des BSp
      5. Typologie des BSp
      6. Exemples de bibliothèques spécialisées

Aperçu historique :
    La plupart sont de création récente. Elles ont vu le jour au XIXe siècle comme une nouvelle catégorie d´organismes/unités documentaires en raison de la précision de leurs objectifs.
    Les BSP. se sont développées avec le développement du savoir, la prolifération de l´information et de la documentation et le développement des services administratifs (entreprises, laboratoires, etc.)
 
    Ce mouvement s´amplifie dans les années cinquante. En raison de l´explosion de l´information et l´utilisation grandissante de l´informatique, les organismes ressentent de plus en plus le besoin d´une documentation organisée et d´un accès à l´information.
     


Définitions :
    La norme internationale sur les statistiques dans les bibliothèques définit la bibliothèque spécialisée comme suit :
« Une bibliothèque indépendante couvrant une discipline ou un champ particulier de la connaissance ou un intérêt régional particulier.
  
   Le terme de bibliothèque spécialisée inclut les bibliothèques servant une catégorie particulière d´utilisateurs ou dédiées principalement à une forme spécifique de document, ou encore des bibliothèques financées par un organisme pour servir ses propres objectifs. »
De cette définition, on déduit que la BSp. se définit par :
    Le fonds documentaire qu´elle emmagasine
    Son rattachement obligatoire à un organisme
    C´est un service qui au même titre que les autres services œuvre en vue de la réalisation des objectifs de l´organisme auquel elle se rattache.
La définition de la norme ISO inclut :
    Les bibliothèques d´entreprises industrielles ou commerciales
    Les bibliothèques des médias
 
    Les bibliothèques d´associations ou d´institutions professionnelles et d´enseignement
    Les bibliothèques de services de santé et de soins
    Les bibliothèques administratives ou gouvernementales
    Les bibliothèques d´organismes à but non lucratif, de musées ou d´institutions religieuses, etc.
Objectifs des BS :
    Une bibliothèque spécialisée vise les mêmes objectifs de l´institution mère.
 
    Elle est tenue de mettre à la disposition des agents de l´institution, l´information et la documentation requise pour leurs activités dans les meilleurs délais
    Anticiper la demande, mettre en place des bases et banques de données documentaires factuelles chiffrées et autres très élaborées en vue de satisfaire une clientèle très exigeante.
Missions des BS :
    Il existe en réalité une grande variété de bibliothèques pouvant être classées sous l´étiquette de « bibliothèques spécialisées ». Cette variété des BSp. implique une variété similaire de leurs missions et buts, de leur financement, taille, domaines (thèmes de collections), types de matériaux, services et clientèle.
    Les BSp. ont pour mission de fournir à leurs usagers des renseignements détaillés sur un sujet ou un domaine limité. C´est un service pratique appelé à desservir tous les autres services en mettant rapidement à leur disposition des renseignements fondamentaux et d´actualité.
Caractéristiques :
  
   La Division de l´IFLA consacrée aux bibliothèques indique dans son plan d´action que ce qui caractérise les bibliothèques spécialisées sont :
  « les fonctions de service et le domaine couvert. Ce n´est pas le sens habituellement utilisé, car cela inclut toutes les bibliothèques académiques qui portent sur un sujet précis. »
   En somme, les BSp. se caractérisent par les points suivants :
    Elles s´adressent à un public homogène ;
    Elles constituent des sources documentaires de proximité, qui gèrent et conservent des fonds spécialisés sur une discipline ou un domaine bien déterminé  (acquisition d´une documentation très spécialisée);
    Un budget souvent suffisant ;
    Exploitation et utilisation des documents avec un maximum de rapidité ;
    Accès à des bases de données ;
    Des usagers exigeants ;
    Nécessité de travail en réseau pour satisfaire les besoins des utilisateurs;
    Elles comportent souvent une activité de documentation et d´information et portent souvent le nom de « Centres de documentation »;
    Elles répondent aux besoins de l´organisme qui la subventionne (entreprise, association, musée, hôpital, etc.) ;
    Elles se différencient par leur thèmes (droit, finance, santé, art, etc.), et par leur public (chercheurs, malades, prisonniers, etc.) ;
    Ce sont, pour une majorité d´entres elles, des unités de petite taille, adaptables et évolutives ;
    Les BSp. mettent en œuvre des techniques pour collecter, élaborer et exploiter l´information et la documentation qui ont des finalités plus pratiques, plus définies que celles des autres types de bibliothèques, soumises à une forte exigence d´efficacité véritable ;
    Á la différence des autres types de bibliothèque (BN, BP, BU), l´intitulé peut recouvrir toutes les bibliothèques axées sur des disciplines précises. Mais les BN, BU, et BP se caractérisent par le regroupement de disciplines diverses, tout en comportant, le cas échéant, des départements spécialisés ou des fonds spéciaux ;
    L´objectif principal de la bibliothèque spécialisée est de fournir l´information nécessaire à l´organisme qui la constituée (alors que les autres types de bibliothèques réunissent des fonctions multiples : documentation, formation, culture,…)
Collections des bibliothèques spécialisées :
   Selon la brochure de l´A.S.L (Association of Special Libraries) :
« Une bibliothèque spécialisée est un monde qui comprend non seulement les ouvrages de référence traditionnels, mais aussi d´autres textes imprimés, comme les monographies, les manuels et les revues. Elle est aussi un monde de quasi-imprimés, comme les documents, les rapports techniques, les catalogues commerciaux et les reproductions.
  
   Elle devient de plus en plus un monde de documents non-imprimés, comme les photographies, les dessins, les partitions musicales, les enregistrements et les microcopies, auxquels s´ajoutent, bien sur, les cartes, les disques et les bandes perforées. »
  
   Á cela s´ajoute toute une série de documents spécifiques : rapports, brevets, normes, catalogues industrielles, dossiers internes.
Typologie :
  
   Les bibliothèques spécialisées dans un public particulier :
    Ce sont des bibliothèques de publics spécifiques, elles desservent une clientèle bien identifiée (personnel d´entreprises, chercheurs, savants, etc.).
  
    Diverses associations ou fondations privées ont crée des bibliothèques dans le but de promouvoir la lecture envers un public déterminé (public hospitalier, prisonniers, jeunesse, bébés, etc.)
    Ces bibliothèques visent à développer la lecture publique dans ces milieux, pour cela elles doivent définir clairement leurs politiques d´acquisition.
    Dans ce cadre, le rôle du bibliothécaire est primordial. Son travail ne s´arrête pas  à la mise à disposition de documents : l´animation y tient une place importante de manière à susciter la curiosité et l´intérêt de ces publics.
   Les bibliothèques spécialisées dans un domaine particulier :
  
    Elles gèrent et conservent des fonds spécialisés dans une discipline ou un domaine particulier.
    Les bibliothèques spécialisées dans un domaine particulier sont amenées parfois à gérer des types particuliers de documents.
   La Division des bibliothèques spécialisées de la Fédération Internationale des Associations de Bibliothécaires (IFLA) comprend 7 sections :
    Bibliothèques administratives ;
    Bibliothèques d´art ;
    Bibliothèques de médecine et biologie ;
    Bibliothèques de géographie et cartothèques ;
    Bibliothèques de services et techniques ;
    Bibliothèques de services sociales;
    Bibliothèques consacrées à l´histoire locale et à la généalogie.
Évaluation de la qualité des services dans les bibliothèques spécialisées :
   Les objectifs de qualité des bibliothèques spécialisées varient considérablement en fonction de leurs missions.
    Pour les bibliothèques desservant des employés d´une entreprise ou d´un organisme, la qualité est caractérisée principalement par la rapidité, la fraîcheur et la précision des services de fourniture de références et d´information, les possibilités d´accès direct aux services et collections de la bibliothèque ainsi que l´offre de services personnalisés proposés à la clientèle.
       Les mesures d´efficience et d´impact constituent un problème majeur pour ces bibliothèques qui doivent être à même de démontrer que leurs activités viennent en appui des objectifs de l´organisme.
    Dans les bibliothèques qui assurent des activités à long terme et sans besoins clairement identifiés, la qualité se définit plutôt en termes de couverture des collections sur les domaines couverts, d´activités de conservation et de numérisation, sur son engagement dans le développement d´activités culturelles ainsi que sur l´exhaustivité et la rapidité de traitement des bibliographies.
    
   Il existe plusieurs critères de qualité que les bibliothèques spécialisées peuvent partager avec d´autres types de bibliothèques :
    Orientation des utilisateurs et la convivialité
    Rapidité, pertinence, précision et fiabilité des services fournis
Indicateurs de performance pour les bibliothèques spécialisées :
  
    Pour le premier groupe de bibliothèques mentionnées précédemment, répondant aux besoins des employés d´une entreprise commerciale ou d´un organisme, les indicateurs doivent couvrir leurs activités principales :
    Une collection adaptée aux besoins d´une clientèle particulière;
    rapidité et précision des services de références
    Offre de services personnalisés (profils personnalisés, services d´alertes, DSI, etc.);
    Services internes efficaces (le délai d´acquisition, ce critère indique si les publications nouvelles sont rapidement mises à disposition)

       Il également tenir compte des collections électroniques, des mesures sur l´utilisation de ces ressources et services électroniques sont également à prendre en compte.
    Pour les bibliothèques sans clientèle cible ou sans besoins précisément définis et qui développent leurs collections dans des domaines précis ou sur une région ou une communauté particulière, la fourniture immédiate d´information parait moins importante que la qualité de la collection pour des demandes actuelles ou futures.
      
       Les indicateurs pour ce type de bibliothèque sont assez proches de ceux des bibliothèques nationales dont la tâche principale est la collecte et la conservation du patrimoine documentaire national. Les bibliothèques spécialisées de ce groupe peuvent posséder une vaste collection d´imprimés, et dans bien des cas des documents rares.
    Quel que soit le type de bibliothèque, le problème le plus important reste l´évaluation des besoins, des attentes et de la satisfaction des utilisateurs des collections et des services proposés.
    Les besoins et attentes des utilisateurs peuvent par exemple, être déterminés par l´évaluation des données sur les utilisateurs et des questionnaires ou encore par l´étude de données en provenance des services de réclamations ou de suggestions.
Exemples de bibliothèques spécialisées :
  La Bibliothèque de l´Institut Marocain de l´Information Scientifique et Technique (IMIST)
Présentation
    L´Institut Marocain de l´Information Scientifique et Technique est une entité du Centre National pour la recherche scientifique et technique (CNRST), il est chargé de la collecte, du traitement et de la diffusion de l´information scientifique et technique au profit de la communauté scientifique marocaine et étrangère.
    L´IMIST exerce ses activités en s´inscrivant dans la politique générale de la recherche scientifique marocaine, et vise entre autres à :
    Favoriser le développement du dispositif national d´IST et l´adapter aux besoins des usagers ;
    Soutenir les dynamiques de l´innovation technologique dans tous les secteurs économiques ;
    Permettre aux scientifiques marocains, au monde de l´entreprise et aux différents décideurs un accès rapide et efficace à l´information scientifique et technique.
Les missions de l´IMIST
Pour réaliser des objectifs, l´IMIST veille à :
    Collecter l´information scientifique et technique sous toutes ses formes en vue de la constitution d´un fonds documentaire scientifique et technique ;
    Développer des réseaux thématiques de l´information scientifique et technique permettant de véhiculer et de fournir les documents à l´ensemble de la communauté scientifique ;
    Diffuser les résultats des recherches scientifiques obtenus aussi bien à l´intérieur du Maroc et à l´étranger au profit des professionnels ;
    Contribuer à la valorisation de la recherche scientifique nationale ;
    Assurer des activités de veille au profit du développement économique et social national ;
    Aider les chercheurs à identifier les axes porteurs du développement et offrir la possibilité de la réalisation d´études prospectives en matière de services et technologies.
    Le Fonds documentaire de l´IMIST
       Le Fonds documentaire de l´IMIST est un ensemble de collections qui répondent aux besoins de la communauté scientifique marocaine, et apportent un support aux thèmes de recherches et orientations définies par le gouvernement.
       
       Collections pluridisciplinaires, dotées de documents originaux et spécialisés, réparties sur cinq bibliothèques thématiques. Elles fournissent des services de références, de consultation, de recherche et d´étude et donnent accès (sur  place te à distance) à une collection de documents imprimés et électroniques.
   La bibliothèque de l´IMIST met au service de ses usagers cinq grandes bibliothèques thématiques :
    La bibliothèque des sciences Exactes et Naturelles (30%);
    La bibliothèque des lettres et sciences Humaines (15 %);
    La bibliothèque des sciences médicales et pharmaceutiques (15%) ;
    La bibliothèque des sciences juridiques, économiques, sociales et de gestion (20%) ;
    La bibliothèque des sciences appliquées (20%) ;
       Pour des raisons financières et intellectuelles, l´exhaustivité est exclue. Quelque soit le domaine retenu, la bibliothèque ne peut acheter tous les documents dans toutes les langues et sur tous les supports. La bibliothèque effectue une sélection rigoureuse des documents pour constituer une collection cohérente en fonction de ses objectifs et de ses moyens.
Les usagers de la bibliothèque
La bibliothèque est ouverte pour :
    les enseignants chercheurs
    les étudiants
    les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux
    les entreprises privées
Le projet Toubk@l
Catalogue National des Thèses et Mémoires :
    C´est une plateforme réalisée par l´IMIST  (avril 2008) et dédiée à l´identification, à la localisation, au dépôt et à l´archivage électronique des thèses et mémoires des cycles supérieurs soutenus dans les différents établissements d´enseignement supérieur au Maroc.
    C´est un produit national dédié à la communauté scientifique marocaine et étrangère afin de faciliter l´échange et l´accès à l´information.
La bibliothèque sonore de l´Institut des Aveugles de Témara :
Présentation de la bibliothèque
    La bibliothèque sonore de l´Institut des Aveugles de Témara, inaugurée le 23 octobre 1998 a été crée par l´OAPAM (Organisation Alaouite pour la protection des Aveugles au Maroc) qui est une organisation non gouvernementale reconnue de l´utilité publique, présidée par la princesse Lalla Lamiae, avec l´aide du secrétariat d´État chargé des personnes aveugles.
    La bibliothèque a pour mission générale le développement de l´utilisation des livres sonores (sur cassettes) afin de répondre à la demande de lecture des aveugles et malvoyants et ceux qui n´ont pas accès aux livres imprimés, adultes et enfants et aussi aux personnes âgées ou temporairement empêchées de lire.
Les objectifs de la bibliothèque
    La satisfaction des besoins culturels des utilisateurs potentiels dans l´incapacité visuelle en leur offrant des documents qui leur sont dédiés ;
    Offrir aux aveugles et malvoyants des services de consultation et de références de qualité pour faciliter l´accès rapide à l´information désirée ;
    Intégrer la population atteinte de déficience visuelle dans la société de l´information et favoriser sa participation à des activités culturelles susceptibles d´enrichir ses capacités intellectuelles ;
    Promouvoir la coopération, le partenariat et la collaboration avec les bibliothèques sonores du monde entier pour aveugles et d´aider à l´accroissement du nombre de documents livres sur cassettes ;
    Être un moyen de communication commun avec les institutions, les organisations, les associations, les pouvoirs publics et privés, traitant des  problèmes liés à la population mal ou non voyante ;
    Encourager les recherches (techniques et informatiques) concernant les documents sonores.
    Le fonds documentaire
       Un fonds varié mais très insuffisant et modeste, alimenté par différents moyens (dons, échanges, reproduction, et achats limités). Cette insuffisance est due aux sources de financement limitées d´où la nécessité de chercher des coopérations et partenariat avec d´autres organismes nationaux et internationaux.
Les services offerts par la bibliothèque
    Le prêt à domicile
    Le service Q/R (pour les informations précises et rapides)
    La duplication des documents
    Les manifestations culturelles et artistiques (tables rondes autour de sujets variés, Écoute organisée : la bibliothèque organise des séances d´écoute par groupe où des enregistrements sonores (des documentaires ou conférences, etc.) seront écoutés en même par l´ensemble du groupe.